photos-de-voyages

Les plus belles plages : un classement à ne pas manquer !

Voici la liste des dix plages qui resteront gravées dans votre mémoire, non seulement pour les canons esthétiques absolus, mais aussi pour des aspects positifs objectifs, comme le fait d’être facilement accessible. Ouvrez grands les yeux et préparez votre objectif pour immortaliser toute cette beauté !

Numéro 10 : Plage de Siesta Key, Floride.

Une plage qui depuis de nombreuses années semble être la numéro 1 du classement Tripadvisor pour être déclarée la plus belle plage des États-Unis d’Amérique, la voici : il s’agit de Siesta Key en Floride, sur le Golfe du Mexique.

Nous y étions en 2015 début décembre, nous l’avons donc trouvé déserte et très calme, c’est une plage très large qui en haute saison peut cependant devenir très fréquentée. Son sable est celui caractéristique du Golfe du Mexique, fin à 99% de silicium, frais et soyeux au toucher. Très agréable !

Numéro 9 : Chia, Sardaigne.

Première et seule plage italienne du classement, celle de Chia, dans le sud de la Sardaigne.

En fait, il ne s’agit pas d’une seule plage, mais d’un littoral comportant une série de plages, toutes dotées d’un beau sable fin, et d’une mer aux fonds inclinés et cristallins. Le seul problème : il est toujours très fréquenté en été.

Numéro 8 : Belle Mare, Maurice.

La plus longue plage du côté est de l’île Maurice, dans la région de Trou d’Eau Douce, d’où l’on s’embarque pour l’île aux cerfs. Cette plage, ombragée par des casuarina, est en partie occupée par les stations balnéaires et en partie libre, et permet de longues baignades et promenades. Même les hôtels de luxe présents ne dérangent pas et se fondent bien dans la végétation.

Nous nous arrêtions souvent dans la partie publique de Belle Mare, où se trouve un bosquet, nous mêlant joyeusement aux familles locales et à leurs pique-niques. Il y a également des endroits agréables pour déjeuner ou prendre un en-cas.

Numéro 7 : Plage du Tropique du Cancer, Exuma, Bahamas.

L’une des plages les plus spectaculaires que vous ayez jamais vues : au sud de l’île d’Exuma, dans les Bahamas, se trouve cette grande plage complètement déserte sur laquelle passe le tropique du Cancer (d’où son nom).

La vue de cette mer et de cette plage par une journée ensoleillée est littéralement éblouissante, autour il y a très peu de végétation et également peu de bâtiments, forruna, tous des maisons privées.

Numéro 6 : Bois Jolan, Guadeloupe

C’est l’une de mes préférées sentimentalement parlant, c’est la plage qui m’a fait comprendre ce que signifie Caraïbes, naturelle et aussi avec les algues, mais belle comme elle est, même si les ouragans de ces dernières années l’ont un peu ruinée. Sa lagune, avec ses eaux basses et toujours chaudes qui forment une sorte de petites piscines naturelles, se prête à de fabuleux « hydromassages » naturels.

Il est situé à quelques kilomètres de la ville de Sainte Anne, en Guadeloupe, dans un environnement rural et entièrement naturel. Le seul inconvénient est que le week-end, il peut être très fréquenté par les habitants, avec des pique-niques et donc une plus grande confusion.

Numéro 5 : Plage de Mouli, Ouvea, Nouvelle-Calédonie.

C’est fou que je ne doive placer cette plage qu’en cinquième position, car c’est un endroit vraiment exceptionnel. Il s’agit de la plage de 30 km de long de l’île d’Ouvéa, en Nouvelle-Calédonie, avec son lagon de cristal qui est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO avec d’autres parties du lagon calédonien.

Pour profiter de la beauté de cette plage infinie pendant quelques jours, vous pouvez séjourner à l’hôtel Paradis ou dans un autre gîte près de la plage. Il n’y a pas de divertissement, pas de services, rien (et c’est évidemment l’une de ses forces !).

Numéro 4 : Anse Source d’Argent, La Digue, Seychelles.

Une journée entière ne suffit pas pour vanter la beauté de l’Anse Source d’Argent, c’est l’une des plages les plus célèbres des Seychelles, mais aussi du monde entier. Le scepticisme que j’avais avant de le visiter (le même que j’avais envers les Seychelles en général) a été balayé par la beauté de cet endroit qui vous coupe littéralement le souffle !

Pour accéder à la plage, il faut payer une petite taxe pour entrer dans le parc de l’Union Estate, où vous pouvez arriver à vélo ou à pied, selon la façon dont vous avez décidé de vous déplacer sur l’île (il n’y a pas de voitures privées sur La Digue). Et puis, vous marchez tout le long du chemin derrière la plage, parmi les hauts rochers de granit, surgissant tous les quelques mètres dans une crique différente… c’est tout simplement spectaculaire !

Numéro 3 : Whitehaven, Whitsundays Australie.

Quant aux Seychelles, pour cet endroit aussi on avait un peu de scepticisme (comme pour tous les endroits trop « célèbres » et photographiés) mais, cela pour dire… Whitehaven est sûrement l’une des plages les plus célèbres d’Australie et du monde, et elle mérite toute sa renommée. On se sent vraiment chanceux d’avoir été là.

La plage de Whitehaven est un endroit vierge auquel on ne peut accéder que par une excursion en bateau ou en hélicoptère (comme nous l’avons fait).

Une autre particularité est son sable qui, comme ceux du Golfe du Mexique, est composé à 99% de silicium, il est donc soyeux et froid au toucher. La mer est cristalline et d’une transparence spectaculaire, la seule difficulté est d’y accéder mais c’est aussi la raison pour laquelle on espère qu’elle le restera toujours : belle et peu accessible.

Numéro 2 : Kanumera, île des Pins, Nouvelle-Calédonie.

Retour au plus bel endroit du monde, pour les deux premières plages, la Nouvelle-Calédonie.

Les merveilleux souvenirs qu’on a laissés ici, sur l’île des Pins, sont difficiles à expliquer et à raconter. C’est certainement l’un des endroits qui m’a le plus ému au monde, indépendamment de la beauté des plages, de la finesse du sable et de la clarté de la mer. L’Isle of Pines ne doit pas être oubliée.

Kanumera est la plage près de laquelle nous nous trouvions, une baie entourée de pins colonnaires divisée en deux par une petite bande de sable avec un îlot sacré, qui selon les marées peut être atteint à pieds secs.

Numéro 1 : Kuto, île des Pins, Nouvelle-Calédonie.

En première place, il y a toujours la magique Nouvelle-Calédonie et l’île des Pins. La plage de Kuto est jumelée avec Kanumera, il y a un point où seulement quelques dizaines de mètres de terre les séparent, sur les côtés opposés d’un bras de terre.

On ne peut pas vraiment expliquer pourquoi on se souvient de cette plage comme étant la plus belle des deux, peut-être à cause de cette photo qu’une dame de passage a prise de nous.

La seule fois où nous avons rencontré une autre personne, le reste de la journée, nous n’étions que tous les deux dans ce lieu paradisiaque.

Les nuances de la mer, le sable blanc farineux, le paysage environnant, la tranquillité absolue, font de ce long croissant de plage le plus beau et le plus excitant de mes souvenirs de voyage !

Quitter la version mobile