Comment bien planifier son safari ?

Publié le : 22 avril 20226 mins de lecture

Contempler la nature à perte de vue, découvrir les beautés du monde animal à quelques mètres et vivre l’expérience, en direct, d’être presque dans un documentaire de National Geographic, sont les raisons qui nous poussent à partir en safari. Sur la liste des expériences et des voyages à faire, au moins une fois dans sa vie, cette option est généralement présente.

Cependant, il ne s’agit pas d’un voyage « simple » à entreprendre car, quelle que soit la dépense, vous ne pouvez pas simplement « absorber l’aventure », ou du moins il n’est pas recommandé de le faire. Planifier un voyage tel qu’un safari peut être accablant, mais la prise en compte de quelques points clés vous garantit une expérience unique, responsable vis-à-vis de l’environnement, amusante et, en même temps, sans danger pour votre santé.

Le pays et les dates du safari dépendront de vos préférences et de votre budget. Cependant, prendre soin de sa santé ne dépend pas de valeurs subjectives, il s’agit plutôt de prévention et d’attention, avant et pendant le voyage. Choisir des vêtements appropriés, prévenir les risques de maladies par la vaccination et prendre une assurance voyage spécifique sont autant de mesures qui vous permettront de profiter davantage du safari, sans trop vous soucier de votre santé.

Destination et dates pour un safari

Les deux destinations les plus classiques en matière de safari sont l’Afrique du Sud et le Kenya. Le nord de la Tanzanie, le Mozambique et la Zambie offrent également la possibilité de découvrir la nature dans toute sa splendeur. D’autres destinations moins typiques (mais non moins attrayantes) sont la Namibie, le sud de la Tanzanie et le Botswana. L’Ouganda et le Rwanda sont d’autres alternatives si vous cherchez à combiner le safari avec d’autres activités comme le trekking.

Vous devez également tenir compte du nombre de touristes que vous pourriez croiser devant un clan de lions. Le Kenya, l’Afrique du Sud et la Tanzanie sont des destinations touristiques plus courantes. Le Botswana, la Namibie et le Zimbabwe sont des destinations moins touristiques, car il est plus difficile de trouver des animaux, bien qu’avec l’aide des locaux, il soit possible de contempler certaines espèces. Une autre option consiste à faire le safari en véhicule 4×4, par vos propres moyens, dans n’importe quelle autre destination africaine. Comme vous le verrez ci-dessous, cette aventure peut être très amusante, bien qu’elle soit plus complexe et moins sûre.

En ce qui concerne la période de l’année, pendant les mois les plus pluvieux (entre octobre et février), le voyage peut être plus accessible, mais les chances d’observer les animaux sont également moindres. Contrairement à la saison plus sèche (les mois d’été), qui offre des conditions idéales pour contempler la beauté animale en sacrifiant les paysages verts en raison de l’absence de végétation. Par conséquent, le budget jouera un rôle important dans le choix des dates de votre safari, ainsi que vos goûts et vos préférences naturelles.

Comment s’habiller en safari

En ce qui concerne les vêtements que vous devez emporter, la caractéristique commune sera le confort. Faites attention à vos chaussures car, bien que vous passiez beaucoup de temps dans un véhicule à traverser la campagne, il est recommandé de porter des chaussures tout-terrain.

En ce qui concerne les matériaux, le coton dans les couleurs ocre est recommandé. Il est également essentiel de se couvrir la tête avec un chapeau et de porter de la crème solaire à tout moment pour protéger sa peau.

Bien que vous puissiez vous attendre à des températures élevées pendant la journée, les nuits sont généralement fraîches. Prenez donc également une veste polaire réversible pour éviter de porter un poids trop important pendant la journée.

Santé : Vaccinations, prévention et assurance voyage

Les vaccins requis pour l’entrée sur le territoire peuvent varier en fonction du pays que vous visitez. Par exemple, en Tanzanie, il n’y a pas de vaccination obligatoire, mais au Kenya, un certificat contre la fièvre jaune est exigé. Nous vous rappelons que même si la vaccination n’est pas obligatoire, cela ne signifie pas qu’elle n’est pas recommandée. Vous pouvez consulter sur internet les centres de santé et les hôpitaux du Portugal qui offrent des conseils aux voyageurs et la vaccination internationale, ainsi que leur localisation et leurs heures d’ouverture.

Une autre maladie non vaccinale que vous devez veiller à prévenir est le paludisme. Il est recommandé de bien s’informer sur le risque de la contracter et de vérifier si le pays de destination est un pays à risque pour cette maladie. Les recommandations sont, en gros, de se protéger contre les piqûres de moustiques, de séjourner dans des hôtels équipés de moustiquaires (si possible) et de toujours utiliser un bon répulsif contre cet insecte.

Si vous souhaitez voyager de manière plus détendue, il est également conseillé de souscrire une assurance voyage qui prévoit une assistance en cas de maladie, vous donnant accès aux hôpitaux du pays de destination. Il est très important que vous choisissiez une police d’assurance adaptée aux besoins spécifiques du voyage que vous allez effectuer.

Plan du site